16/12/2002

Bundesliga 2002-2003, 14-15 décembre 2002

Le championnat d’Allemagne des Clubs se déroule du mois d’octobre au mois d’avril 2003. Seize équipes ont pris le départ. Après six rondes les favoris, Lubeck et Porz, sont toujours en tête. Avec 6 victoires en 6 matchs, ils ont laissé les poursuivants bien loin.

En Bundesliga, il y a beaucoup de matchs tendus entre des équipes à peu près égales. Ce week-end, mon club Tegernsee devait faire le maximum afin de ne pas se retrouver parmi les outsiders. En l’absence de ses GMI Hickl et Gabriel l’équipe adverse de Stuttgart a, tout de même, fait une bonne résistance, mais a du s’incliner : 3,5 à 4,5. Le dimanche l’adversaire fut de bonne taille : Baden Oos. Sur la victoire d’Anand au premier Tegernsee a répondu au cinq et au sept. Très forte devant (Anand et Svidler), mais imprévisible sur les derniers échiquiers l’équipe de Baden Oos ne tiens pas ses promesses. C’est déjà sa troisième défaite avec un peu près le même scénario.

Anand,V - Khenkin,I BL 0203 TV Tegernsee - SC Baden Oos (6.1), 15.12.2002
1.e4 c6 2.d4 d5 3.e5 Ff5 4.Fe3 Db6 5.Dc1 Ch6 6.Cf3 e6 7.c4 dxc4 8.Cbd2 Fd3 9.Fxd3 cxd3 10.Fxh6 gxh6 11.0-0 Cd7 12.Td1 Da6 13.Ce4 Tg8 14.Ce1 0-0-0 15.Cxd3 Cb6 16.De3 Dc4 17.Cf4 Cd5 18.Df3 Cxf4 19.Dxf4 Tg7 20.Cf6 Fe7 21.Dxh6 Tg6 22.Dxh7 Fxf6 23.exf6 Dd5 24.Dh3 Txf6 25.g3 De4 26.Dg2 Txd4 27.Dxe4 Txe4 28.Td2 c5 29.Rg2 c4 30.Tad1 b5 31.h4 Tf5 32.f4 c3 33.bxc3 Te3 34.Td8+ Rb7 35.T8d7+ Rb6 36.T1d6+ Rc5 37.Td2 a5 38.T2d3 Txd3 39.Txd3 Rc4 40.Tf3 Th5 41.Rh3 Td5 42.g4 Td2 43.a3 Ta2 44.h5 Txa3 45.h6 Ta1 46.Rg2 Td1 47.f5 exf5 48.h7 Td8 49.Txf5 Rxc3 50.Txf7 b4 51.g5 b3 52.Tc7+ Rd2 53.Tb7 1-0

Après avoir gagné ses deux matchs Tegernsee a grimpé dans le classement : de la 11 ème à la 9 ème place.

Cette saison les joueurs français sont un peu moins nombreux par rapport à l’année précédente. Laurent Fressinet passe une très bonne saison à Lubeck : 6 sur 7. A la cinquième ronde c’est lui qui remporta la partie décisive dans le match très tendu contre Kreuzberg. Joël Lautier (Lubeck) et Christian Bauer (Porz) restent pour l’instant en réserve, ainsi que Robert Fontaine, licencié à Erfurt. Iossif Dorfman (Hamburg) a 3 sur 5 et Andrei Sokolov (Tegernsee) 3,5 sur 7.

Le match au sommet : Luebeck - Porz, favoris au départ avec leurs joueurs de 2600 à 2700, aura lieu le 8 février (10 ème ronde).

Classement et équipes

En effet, certaines équipes ont joué plus de matchs, mais ils ne sont pas encore comptés pour le classement. Le nombre différent de matchs joués s’explique par le système du championnat allemand. En Bundesliga les équipes se réunissent par quatre (2+2) pour jouer leurs deux matchs de week-end. Durant le championnat chaque équipe compose avec une autre, plus souvent de la même région, une « paire d’inséparables ». Les matchs entre ces équipes jumelées doivent se jouer à la septième ronde, mais par convention on peut les jouer plutôt, par exemple Tegernsee a déjà joué ce match contre Forchheim (7-1) en octobre.

21/11/2002

Bundesliga 2002-2003, 16-17 novembre 2002

Anand-Hracek, photo Werder Bremen

La troisième ronde de la Bundesliga fut marquée par la première apparition de Vichy Anand dans le match Baden Oos - Werder. Sa victoire fut le seul succès de son équipe. Le score final est 4,5 - 3,5 pour Werder. Une partie de ce match (au huitième échiquier!) ne dura que 10 coups : les vrais professionnels.

Anand,V - Hracek,Z SV Werder Bremen - SC Baden Oos (3.1), 16.11.2002
1.e4 e5 2.Cf3 Cc6 3.Fb5 a6 4.Fa4 Cf6 5.0-0 Fe7 6.Te1 b5 7.Fb3 0-0 8.c3 d5 9.exd5 Cxd5 10.Cxe5 Cxe5 11.Txe5 Fb7 12.d4 Ff6 13.Te1 Te8 14.Fd2 a5 15.Ca3 b4 16.Cc2 Txe1+ 17.Dxe1 a4 18.Fxd5 Dxd5 19.Ce3 De6 20.h3 bxc3 21.bxc3 Fg5 22.Cf1 Ff6 23.Dxe6 fxe6 24.Ff4 c5 25.dxc5 Tc8 26.Fd6 Fxc3 27.Tc1 Fb2 28.Tc4 Fc6 29.Ce3 Ta8 30.Tb4 Fc3 31.Tb6 Fe8 32.Cc4 Tc8 33.Ff4 g5 34.Fe3 1-0

Une autre surprise de la troisième ronde s’est produit dans le match Solingen - Kreuzberg. Solingen, multiple champion d'Allemagne a perdu le match - 3,5 à 4,5. Le champion en titre, Lubeck continue sa marche sans bavure : 4 victoires en 4 rencontres. Il n’y a que Porz, seul adversaire de sa mesure, qui a fait aussi 100% de points.

Quant à moi, ce week-end j’étais combatif comme jamais (80 coups en deux parties), mais quand même je devais me contenter de deux nulles.

Sokolov,A - Khalifman,A Bundesliga 2002-03.
1.e4 c5 2.Cf3 d6 3.d4 cxd4 4.Cxd4 Cf6 5.Cc3 Cc6 6.Fc4 Db6 7.Cb3 e6 8.0-0 Fe7 9.Fe3 Dc7 10.f4 a6 11.Fd3 b5 12.Df3 Fb7 13.Dh3 0-0 14.Cd2 Cb4 15.a3 Cxd3 16.cxd3 a5 17.Tfc1 Dd7 18.a4 Fc6 19.axb5 Fxb5 20.Fd4 a4 21.Rh1 Tfc8 22.Df3 Tab8 23.h3 h6 24.Rh2 Db7 25.Cxb5 Txc1 26.Txc1 Dxb5 27.Tc7 Fd8 28.Tc2 Fe7 29.Tc7 Fd8 30.Tc2 Fe7 ½-½

Mon équipe Tegernsee, après une défaite plus au moins programmée contre Porz (Lutz, Khalifman et 2600 au dernier échiquier), elle aussi, a crée une petite surprise en faisant le match nul contre une modeste équipe de Godesberger (joueurs de 2450 à 2200). Dans ce match j’avais une position avantageuse, mais en zeitnot j’ai laissé tout mon avantage et devais encore sauver une finale : bon Cavalier contre mausais Fou. Cette finale me parait très intéressante et bientôt les élèves de mon école l’apprendront comme exercice.

23/10/2002

Match Kramnik contre Deep Fritz, Bahraïn du 4 au 19 octobre 2002

Le match en 8 parties : cadence de 40 coups en 2h00, puis 16 coups en 1h00, ajournement, après 6 heures de jeu. Dans ce cas unique le joueur peut analyser avec l'adversaire!

"Pour ce match je dois changer ma manière de jouer aux échecs. Ce qui importe le plus c'est de développer le moins de tactique possible. Je dois empêcher l'ordinateur d'utiliser ses qualités de calculateur. Et je ferais tout pour lui jouer des coups qu'il ne comprendra pas. La machine doit se sentir mal à l'aise." V.Kramnik

La première victoire de Vladimir Kramnik est une suite logique de ses propos. Dans la troisième partie l'histoire se répéta : l'homme a dominé la machine en finale.

Dans la cinquième partie Kramnik n'a pas pu échanger les Dames! Il gaffa au 34ème coup dans une position difficile. Soudain, dans la sixième partie Kramnik décide de vérifier la forme « technique » de Fritz et, notamment, de tester sa profondeur de calcul. Fritz a réussi le test et le score devient égal.

La fin du match : deux nuls rapides, a déçu le public. Si la réaction de Kramnik, démoralisé par ses défaites, est compréhensible, la façon « humaine » de finir le match incertain choisie par la machine est inexplicable.

Score final : Vladimir Kramnik 4.0 - Deep Fritz 4.0. Après les quatre premières parties personne ne se doutait de ce coup de théâtre.

08/10/2002

51ème Championnat Suisse Interclubs 2002, 5-6 octobre 2002

Zurich a gagné son 19ème titre du champion de Suisse. Dans le match dramatique de la dernière rondée contre Bienne, les zurichois ont finalement pris dessus par 4,5 à 3,5 grâce à une victoire inattendu de Christian Gabriel sur Vadim Milov, qui, avant le premier contrôle, rejeta deux fois la proposition de nul. Alors qu’en cas d’un match nul, c’est l’équipe de Sorab qui remportait le titre.

02/10/2002

Dôle, 29 septembre 2002

La deuxième édition de l'open de Dôle a réuni 79 participants. Parmi les compétiteurs, on comptait 1GMI, 1MI et une dizaine de classés FIDE. Le tournoi de 8 rondes en parties rapides au système suisse s’est déroulé dans l’atmosphère sereine et détendue. Les titrés ont logiquement terminé aux deux premières places.
Classement final : 1.Sokolov,A 7 sur 8. 2-3.Chernouchevitch,A ; Fargère,J 6,5. 4-9.Naudier,S ; Guyot,Ph ; Fargère,F ; Tournier,P ; Huang Hao 6 … etc.

La Coupe d'Europe, Halkidiki 22-28.09.2002

La 18ème Coupe Européenne des Clubs s'est déroulé du 22 au 28 septembre 2002, à Kallithea, Halkidiki, en Grèce. Les 43 plus équipes d'Europe étaient engagées.

C'est la dérnière ronde qui a tout décidé. Le club français NAO Chess Club, invaincu pour le moment, a subit sa seule défaite face à l'équipe russe de Norilsky Nikel.

Un cas curieux pour ce niveau s'est produit dans la partie Malakhov,V - Bacrot,E (diagramme ci-contre) Le joueur russe continua par Te8+ et gagna la partie plus tard, mais il pouvait faire mieux (on peut comprendre l'utilité des exercices de type : mat à un coup etc.) 1.Fd5+ cxd5 2.cxd5 mat.

Le favori, Bosna Sarajevo, profita de cet échec de Nao. En gagnant son dernier match les Bosniaques dépassèrent le club parisien et rattrapèrent les Russes. Le départage (nombre de points-joueurs) a mis l’équipe de Sarajevo à la première place. C’est déjà son cinquième titre!

Classement final : 1-2.Bosna Sarajevo BIH : 12 (27,5) et Norilsky Nikel (Norilsk) RUS : 12 (27,0) 3-4.Polonia Plus GSM Warsaw POL : 11 (29,5) et Nao Chess Club FRA : 11 (24,0) 5-6.Danko Donbass UKR : 10 (27,0) et Ladia-Kazan-1000 (Kazan) RUS 10 (26,5) 7-11.BM Kisela Voda Skopje MKD ; Csuti A. SK Zalaegerszeg HUN ; Chess Club Alkaloid - Skopje MKD ; Tomsk-400 (Tomsk) RUS et Saint-Petersburg LTG RUS : 9.0 12-20.SK Hohenems AUT ; A.S.A. ¨Shlomo Har-Zvi¨ Tel-Aviv ISR ; Hapoel “Cellcom” Kfar-Sava ISR ; Karpaty - Galychyna UKR ; Napredak Sarajevo BIH ; A.V.Momot Regional Donetsk Chess Club UKR ; Clichy FRA ; Chess Academy of D.E.I.Northern Greece GRE et C.A. Reverte Albox ESP : 8.0 21-25.NSK - SZ Rafinerija" - Novi Sad YUG ; Beer-Sheva Chess Club ISR ; Schachfreunde Neukölln 03 GER ; Kiseljak BIH et Arhus DEN : 7.0 26-31.SK Merkur Versicherung AUT ; Boey Temse BEL ; Cercle Royal des Echecs de Liege E.L. BEL ; Rochade Eupen BEL ; Shakkikerho Taraus (Chessclub Taraus) FIN et Hellir Chess Club ISL : 6.0 32-35.Sollentuna Chess Club SWE ; Corpora Lipovec SVK ; Studenti ALB et C.E. Dudelange LUX : 5.0 36-39.Joensuun Shakkikerho (Joensuu Chessclub) FIN ; Istanbul Technical University Sports Club TUR ; Die Klagenfurter AUT et Cardiff Chess Club WLS : 4.0 40-42.Barbican ENG ; Randaberg SK NOR et Bristol ENG : 3.0 43.Crumlin Chess Club IRL : 1.0

15/09/2002

Suisse Interclub 16.06.2002

Pas de surprises, deux rondes avant la fin le champion en titre Bienne et son éternel rival Zurich sont en tête. Comme leurs victoires lors de la 8 ronde face à Winterthur et Lucerne sont bien prévisibles, il faudra attendre la dernière ronde où ces équipes joueront le titre lors de leur confrontation directe.

A la sixième ronde, Bienne, qui était en égalité de points avec Reichenstein et avait un point d’avance sur Zurich, n’a pas pu surmonter la résistance de Berne et a dû se contenter du match nul. Cela a permis à Zurich, vainqueur de Wollishofen 7,5 à 0,5, de le rattraper. Ces deux équipes ont devancé le leader Reichenstein perdant contre Sorab 3-5.

Les autres matchs se résultèrent ainsi : Winterthur - Mendrisio 5,5-2,2; Lucerne - St.Gallen 6 - 2.

A la septième ronde les leaders ont gagné leurs matches de justesse : Bienne - Reichenstein, Zurich - Berne, Sorab - Lucerne , tous les trois finissent par 4,5 à 3,5. Reichenstein n’a pas profité de l’absence de Yannick Pelletier participant au match Suisse - Allemagne et a laissé passer sa dernière chance de jouer le titre.

Wirthenrsohn (Reichenstein) - Bohenblust (Bienne)
(diagramme ci-contre)
1...Cxf5! 2.Cxf5 (2.Cxb5 Ce3+ et 3...Cd5=) h5+ 3.Rxh5 Rxf5 pat.

Les autres résultats de la septième ronde : Mendrisio - Wollishofen 4-4, St.Gallen - Winterthur 2,5-5,5.

En ce qui concerne la relégation en deuxième division, les cinq équipes sont en zone de risque : Berne et Lucerne ont de meilleures chances de se maintenir. Wollishofen et Mendrisio sont en course parallèle, sans confrontation directe. Qu’un miracle pourra sauver St.Gallen.

Classement après 7 rondes : 1.Zurich 12 (35). 2.Bienne 12 (33,5). 3.Sorab 11 (32,5). 4.Reichenstein 9 (32,5). 5.Winterthur 8 (31). 6.Berne 5 (27). 7.Lucerne 5 (25,5). 8.Wollishofen 4 (22,5). 9.Mendrisio 3 (23). 10.St.Gallen 1 (17,5).

Les rondes finales se dérouleront 5-6 octobre.

Bundesliga 2002-03

Les clubs allemands se renforcent : Gallagher (2517) –› Werder, Maseja (2607) –› Wattenscheid, Jenni (2505) –› Stuttgart, Gurevich (2649) et Kengis (2594) –› Porz Gurevich (2649) et Kengis (2594), Boensch (2540)–› Tegernsee.

L’arrivée du nouveau promu du Pays Bad - Schach Club Baden Oos, avec Anand (2755), Svidler (2690), Krasenkov (2662), Huebner (2634) et Dautov (2617), va sûrement bousculer la suprématie de Lubeck, vainqueur en 2000-01 et 2001-02.

Les autres promus ne sont pas mauvais, non plus. SC Kreuzberg avec Almasi (2672), Nisipeanu (2613), Socko (2562) et Tischbierek (2523), ainsi que SK Turm Emsdetten avec Polgar (2681), Vallejo (2648), Nielsen (2626) et Tiviakov (2628) vont ajouter un peu plus de suspense au scénario du championnat allemand.

18/06/2002

Suisse Interclub 16.06.2002

Reichenstein et Bienne sont toujours en tête du Championnat. A Lucerne l’équipe de Reichenstein n’a laissé aucune chance au club local 5-3. Le score pouvait être encore plus sévère.

Bienne, Zurich et Sorab ont obtienu, eux aussi, leurs victoires bien prévisibles face à St.Gallen, Winterthur et Wollishofen.

Reichenstein - Lucerne 5 à 3, Bienne - St.Gallen 5,5 à 2,5. Zurich - Winterthur 4,5 à 3,5. Sorab - Wollishofen 5-3.

Le match entre Mendrisio et Berne se résulta par 4-4. Ainsi les Bernois se sont éloignés un peu plus de la zone de risque à descendre en N2.

Classement après 5 rondes : 1.Reichenstein 9 (26). 2.Bienne 9 (25). 3.Zurich 8 (23). 4.Sorab 7 (23). 5.Winterthur 4 (20). 6.Berne 4 (19½). 7.Wollishofen 3 (18). 8.Lucerne 3 (16). 9.Mendrisio 2 (16½). 9.St.Gallen 1 (13).

Après cette cinquième ronde le Championnat prend les vacances jusqu'au 7 septembre.

03/06/2002

Suisse Interclub 02.06.2002

Après une pause en mois du mai le Championnat Suisse Interclub a repris sa route. A l'issue de la première ronde estivale Reichenstein et Bienne restent en tête du tournoi.

La première victoire de la saison pour Lucerne 4,5 à 3,5 face à Berne, qui aléliore sa situation dans le championnat. Lucerne s’éloigne un peu des outsiders. Les victoires de justesse pour Bienne et Zurich, qui battent successivement Wollishofen et Mendrisio. La malchance poursuit Vadim Milov, la troisième défaite dans la saison 2002, cette fois contre GMI Prusikin (Wollishofen).

Reichenstein prend la tête du tournoi, grâce au meilleur départage, en gagnant conte St.Gallen 6-2. Mais les matchs décisifs nous attendent en septembre. Sorab, gagnant contre Winterthur 5-3, et Bienne, avec ses quatre grands maîtres, sont toujours en quête du titre.

Classement après 4 rondes : 1.Reichenstein 7 (21). 2.Bienne 7 (19½). 3.Zurich 6 (18½). 4.Sorab 5 (18). 5.Winterthur 4 (16½). 6.Berne 3 (15½). 7.Wollishofen 3 (15). 8.Lucerne 3 (13). 9.Mendrisio 1 (12½). 9.St.Gallen 1 (10½).

Ronde 5 le 1. Juini : Lucerne - Reichenstein, Bienne - St.Gallen, Zurich - Winterthur, Sorab - Wollishofen, Mendrisio - Berne.

23/05/2002

X Open de Neuchâtel, 17-20 mai 2002

La dixième édition de l’open se déroulait à l’Eurotel, tout près du lac de Neuchâtel. Les 98 joueurs, dont 7 GMI, 5 MI et plusieurs classés FIDE, sont venus participer à cet open international.

Le meilleur départ 4 sur 4 a permis à Tukmakov et Pelletier, numéros 2 et 3 du tournoi, de se détacher du peloton. A la cinquième ronde leur confrontation se termina par la nullité. Le grand maître Suisse n’a pas réussi de concrétiser son avantage et d’obtenir sa cinquième victoire. Malgré cette bonne occasion ratée Pelletier gagna sa partie suivante face au GMI anglais Marc Hebden et fut le seul à avoir 5,5 sur 6.

La dernière ronde a tout décidé. Le leader du tournoi Yannick Pelletier a préféré de ne pas prendre de risque contre Kaenel, tandis que ses poursuivants - Vladimir Tukmakov et Joe Gallagher, ont gagné leurs parties. Le départage - Buholz (les points des adversaires) fut favorable au grand maître ukrainien Tukmakov.

Classement final : 1-3.Tukmakov,V 6(30,5) Pelletier,Y 6(28,5) Gallagher,J 6(28) 4.Kaenel,H-J 5,5 5-18.Sokolov,A, Hebden,M, Vesin,J-R, Lazarev,V, Bucher,D, Burnier,D, Goldstern,F, Joksic,S, Mikavika,M, Wyss,Th, Lamoureux,Ch, Gheorghiu,F, Huss,A, Roschina,T 5 … 98 participants.

XXXVII Mémorial José-Raoul Capablanca, Havane du 05 au 17 mai 2002

Classement final : 1.Bruzon,L 6/9; 2.Dominguez,L 5,5; 3-4.Nogueiras,J et Vera,R 5; 5.Arencibia,W 4,5; 6-8.Stefansson,H Zapata,A et Nataf,I 4; 9-10.Morovic,I et Kogan,A 3,5.

16/05/2002

XXXVII Mémorial José-Raoul Capablanca, Havane du 05 au 17 mai 2002

Du 5 au 17 mai la capitale cubaine Havane accueille de nombreux tournois du fameux festival d'échecs - Mémorial José-Raoul Capablanca.

Dans le groupe « Elite », tournoi à dix joueurs de la catégorie 13, le GMI français Igor Nataf fait une bonne figure en montrant le jeu très créatif et riche d’idées et de plans imprévisibles.

La meilleure préparation du joueur français a apporté ses fruits dans la partie ci-dessous.

Morovic,I - Nataf,I Capablanca mem ELITE Habana (4), 09.05.2002
1.e4 c5 2.Cf3 Cc6 3.d4 cxd4 4.Cxd4 Cf6 5.Cc3 e5 6.Cdb5 d6 7.Fg5 a6 8.Ca3 b5 9.Fxf6 gxf6 10.Cd5 Fg7 11.Fd3 Ce7 12.Cxe7 Dxe7 13.c4 f5 14.0-0 0-0 15.Df3 bxc4 16.Cxc4 d5 17.exd5 e4 18.De3 Fb7 19.d6 Df6 20.Fe2 f4 21.Dh3 Tac8 22.b3 Dg5 23.Tad1 f5 24.d7 Tcd8 25.Cd6 Fa8 26.f3 Txd7 27.fxe4 f3 28.Cxf5 Txd1 29.Fxd1 fxg2 30.Tf2 Fxe4 31.Cg3 Txf2 32.De6+ Rh8 0-1

Le jeu artistique dans le monde de professionnels est de plus en plus rare. Au tournoi de Havane c’est Arthur Kogan qui joue comme un vrai artiste, en oubliant souvent l’objectif sportif du jeu.

Voici une de ses parties qui, à mon avis, mérite le prix de beauté.

Kogan,A - Arencibia,W Capablanca mem ELITE Habana (5), 10.05.2002
1.d4 d5 2.Cf3 Cf6 3.c4 e6 4.Cc3 Fe7 5.cxd5 exd5 6.Ff4 c6 7.Dc2 g6 8.Ce5 Ff5 9.Dd2 Cbd7 10.f3 Cxe5 11.Fxe5 0-0 12.g4 Fe6 13.h4 Cd7 14.Fg3 Cb6 15.e3 f5 16.g5 Ff7 17.0-0-0 Cc4 18.Fxc4 dxc4 19.Fe5 b5 20.d5 Da5 21.d6 Tfd8 22.h5 b4 23.hxg6 Fxg6 24.Dd4 bxc3 25.Dxc4+ Ff7 26.Dxf7+ Rxf7 27.Txh7+ Re8 28.Txe7+ Rf8 29.Fg7+ Rg8 30.Th1 1-0

Classement après 7 rondes
   Elite Moyenne : 2558,5 Elo 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 Pts
1 g Vera,Reinaldo 2537     ½ ½ ½ 1 ½ 1 ½   4,5
2 g Bruzon,Lazaro 2569     ½ ½ ½ ½ ½   1 1 4,5
3 g Arencibia,Walter 2542 ½ ½   ½ 1 1   ½   0 4
4 g Nogueiras,Jesus  2534  ½ ½ ½   ½ ½ ½     1 4
5 g Dominguez,Lenier 2601 ½ ½ 0 ½       1 ½ ½ 3,5
6 g Nataf,Igor  2567 0 ½ 0 ½     1 ½ 1   3,5
7 g Stefansson,Hannes  2598 ½ ½   ½   0   0 ½ 1 3
8 g Zapata,Alonso 2452 0   ½   0 ½ 1   0 1 3
9 g Morovic,Ivan 2556 ½ 0     ½ 0 ½ 1   0 2,5
10 g Kogan,Arthur 2540   0 1 0 ½   0 0 1   2,5

07/05/2002

France Nationale I, Reims du 01 au 04 mai 2002

Avant cette phase finale l’équipe de Cannes était favorite pour le titre. Avec un point de matchs d’avance sur Nice et Monaco. Ses poursuivants devaient jouer contre les adversaires plus forts et, en plus, Monaco était privé de ses stars Shirov et Morozevich, participant au tournoi de Prague.

La nouveauté originale d’organisation à Reims est que les joueurs descendent à 14 mètres sous la terre dans les caveaux du Champagne MUMM, 25 kilomètres des caves souterraines. Malheureusement il n’y avait qu’une petite partie transformée en salle de jeu. Les joueurs se sentaient un peu serrés.

Les deux favoris Cannes et Monaco commencent sans problèmes et marquent deux victoires sur deux, alors que Nice est accrochée par NAO Chess Club et ne fait que le match nul 2-2. Le premier choc se produit à la dixième ronde, Nice - Cannes 3-1. Les Cannois sont battus, mais ils ont encore une chance - la victoire sur Monaco le dernier jour leur donne le titre.

Cette année c’est la confrontation directe qui a tout décidé. On se souvient bien de la course parallèle de l’année précédente. Ces mêmes équipes devaient marquer le maximum des points dans leurs derniers matchs, car tout se jouait au départage. Cette fois la situation était plus simple : Cannes devait gagner, Monaco pouvait se contenter d’un match nul pour conserver la première place. Malgré la victoire à l’échiquier féminin où Rosa Lallemand (Monaco) a refusé nulle et a perdu contre Maria Leconte sa position supérieure, Monaco prend l'avantage grâce aux victoires de Rotstein sur Anic et de Efimov sur Chabanon. Après le premier contrôle Cannes égalise, Murtaz Kazhgaleyev gagne contre Ulf Andersson, numéro un des joueurs par correspondance 2741(!). La dernière partie Vlad Tkachiev - Christian Bauer tient la suspense au bout. Pas de chance pour le Cannois, son adversaire se défend bien. Le score final reste 2-2.

Comme en 2001, Monaco et Cannes sont aux deux premières places du podium dans le même ordre. Nice est troisième. C’est le premier grand succès de ce club azuréen

Orange, Strasbourg, Noyon et Toulouse descendent en Nationale 2. Ils seront remplacés par Noyon II, Biswiller, Besançon et Bordeaux.

Bundesliga 2001-02

Classement final : 1.Lubecker SV 27(74:38) 2.SG Koeln Porz 25(77½:24½) 3.Solinger SG 20(66:46) 4.SV Werder Bremen 19(66-46) 5-6.Hamburger SK 17(62-50) et TV Tegernsee 17(62-50) 7.Godesberger SK 16(57½:54½) 8.SFR Neukoelln 15(55½:56½) 9.Stuttgarter Sfr 14(59½:52½) 10.Castrop Rauxel 11(53:59) 11.SV Wattenscheid 9(54-58) 12.Erfurter SK 8(50-62) 13.SK Koenig Plauen 8(47½:64½) 14.SG Heiligenhaus 2(24-88) 15.Ksp Hamburg SC 1(31½:81½).

23/04/2002

Suisse Interclub 21.04.2002

Le match central de la troisième ronde Zurich - Reichenstein se termina par 4 à 4. Reichenstein, renforcé par le GMI russe Vladimir Lazarev, a profité de la faiblesse des deux dernières échiquiers zurichois. Heinz Wirthenshon et Alfred Weindl remportent leurs parties. La situation devient alors critique pour Zurich, mais Florian Jenni gagne face à Florin Gheorghiu et ensuite Lothar Vogt bat Charles Partos et sauve ainsi l’équipe zurichoise.

Au premier échiquier Victor Korchnoi m’a surpris par une nouveauté intéressante dans une française.

Sokolov,A - Korchnoi,V [C12] SUI-ch(team) Zurich 2002
1.e4 e6 2.d4 d5 3.Cc3 Cf6 4.Fg5 Fb4 5.exd5 Dxd5 6.Fxf6 Fxc3+ 7.bxc3 gxf6 8.Dd2 e5!? 9.Dh6!? De4+ 10.Rd2 [10.De3!?] 10...Dg6! [10...Ff5? 11.Fd3 Dxg2 12.Dxf6 (12.Fxf5? Dxf2+) 12...Dxf2+ 13.Ce2 était mauvais pour les Noirs] 11.Dxg6 hxg6 12.Te1 Cc6 13.dxe5 [13.f4!? Fe6 14.fxe5 fxe5 15.dxe5 0-0-0+ 16.Rc1 Fxa2 17.c4 Td4 18.Cf3 Tf4 pas clair] 13...fxe5 14.Fb5 Th5 15.Cf3 Fd7 16.g4 [16.Fxc6?! Fxc6 17.Cxe5 0-0-0+ 18.Rc1 Fxg2 19.Cxf7 Fxh1 20.Cxd8 Fd5 21.Ce6 Txh2 22.Cc5 Ff7 avec l’avantage noir] 16...Fxg4 17.Fxc6+ bxc6 18.Cxe5 0-0-0+ 19.Rc1 Fe6 20.Cxg6 Fxa2 21.Cf4! Th4 [21...Tb5 22.Cd3 c5 23.h4 a5 24.h5 c4 25.Cb2 a4 26.Td1 a3 27.Txd8+ Rxd8 28.Cd1 Fb1 29.h6 a2 30.h7 a1D 31.h8D+ Rd7 32.Dd4+ gagne, Korchnoi; 21...Tf5!? 22.Te4 Fd5 23.Cxd5 cxd5 avec un très léger avantage des Noirs] 22.Cd3 Fd5 23.Thg1 Rb7 24.Te7 Txh2 25.Tg4 Th1+ 26.Rb2 a5 27.c4 Fe6 28.Cc5+ Rb6 29.Cxe6 fxe6 30.Txe6 Th5 31.Te3 Tf5 32.f3 Tdf8 33.Tb3+ Rc5 34.Tg7 a4 35.Tb7 Txf3 36.Tg5+ T3f5 37.Txf5+ Txf5 38.Ta7 Rb4 39.c3+ Rxc4 40.Txa4+ Rb5 41.Tb4+ Ra5 42.Th4 c5 43.Rb3 Rb5 44.Tg4 Tf1 45.Tg5 ½-½

Ce match nul de Reichenstein a permis au club de Bienne, champion sortant, de rejoindre Reichenstein en tête du Championnat. Les Biennois ont facilement déclassé Lucerne par 6,5 à 1,5. Yannick Pelletier, actuellement en grande forme, a gagné contre Arthur Yussoupov. Sorab-Bâle a battu Mendrisio, toujours privée de ses meilleurs joueurs: Godena et Belotti, par 5,5 à 2,5. Winterthur a fait le même score face à Wollishofen. Berne obtient sa première victoire en battant l’outsider St.Gallen avec le score le plus courant de cette journée 5,5 à 2,5.

Classement: 1.Reichenstein et Bienne 5(15). 3.Zurich 4(14). 4.Winterthur 4(13½). 5.Sorab 3(13). 6. Berne 3(12). 7.Wollishofen 3(11½). 8 Mendrisio 1(9). 9.Lucerne et St.Gallen 1(8½).

La ronde 4 (2. Juin): St.Gallen - Reichenstein, Bienne - Wollishofen, Mendrisio - Zurich, Winterthur - Sorab, Berne - Lucerne.

20/04/2002

Bundesliga 13-14.04.2002

La course pour le titre continu. Porz poursuivi toujours Luebeck, qui, sans ses meilleurs joueurs, a failli perdre son match contre Castrop. Mais finalement le leader empocha les deux victoires ce week-end et restera en tete du championnat.

Hector,J (Luebeck) - Thiel,T (Wattenscheid) Bundesliga 2002
1.e4 e6 2.d4 d5 3.Cc3 Cf6 4.Fg5 Fe7 5.e5 Cfd7 6.h4 Fxg5 7.hg Dxg5 8.Dd3 g6 9.Cf3 De7 10.De3 a6 11.O-O-O c5 12.dc Dxc5 13.Df4 Df8 14.g4 Cc6 15.Fg2 b5 16.Cg5 h6 17.Cge4 g5 18.Cf6+ Cxf6 19.Dxf6 Ce7 20.Cxd5 ed 21.Fxd5 Ta7 22.Fc6+ Fd7 23.Fxd7+ Txd7 24.Dxa6 [1:0]

Tegernsee, après avoir battu Neukoelln, se place près du podium. Le prochain match contre Porz sera décisif pour l’équipe d’Andrei Sokolov et Igor Nataf.

Classement : 1.Lubecker SV 25(13) 68½:35½ 2.SG Koeln Porz 22(12) 68½:27½ 3.SV Werder Bremen 16(12) 56½:39½ 4.Solinger SG 16(12) 56:40 5.TV Tegernsee 16(12) 54½:41½ 6.SFR Neukoelln 15(12) 51½:44½ 7.Hamburger SK 15(13) 55½:48½ 8.Stuttgarter Sfr 13(11) 52½:43½ 9.Godesberger SK 13(12) 49:47 10.Castrop Rauxel 9(12) 44:52 11.SV Wattenscheid 7(12) 43½:52½ 12.Erfurter SK 6(12) 43:53 13.SK Koenig Plauen 6(12) 39½:56½ 14.SG Heiligenhaus 2(12) 21½:74½ 15.Ksp Hamburg SC 1(12) 24:72.

Les rondes finales auront lieu les 27-28 avril.

Ramada Park Hotel open, Genève 4-7 avril 2002.

Le tournoi n’a réuni que 56 participants, mais le plateau était cependant assez relevé par présence de 6 GMI et 6 MI. Le grand maître russe Vladimir Epishin remporte le tournoi grâce au meilleur départage et aux dépens de Normunds Miezis de Lettonie, 6 points sur 7 tous les deux. Andrei Sokolov, en faisant une nulle de plus que les vainqueurs, fut troisième avec 5,5.

Lamoureux,Ch - Sokolov,A Genève 2002
1.d4 Cf6 2.c4 e6 3.Cf3 b6 4.a3 Fb7 5.Cc3 d5 6.cd Cxd5 7.Fd2 Cf6 8.Fg5 Fe7 9.Da4+ Cbd7 10.Ce5 O-O 11.Fxf6 Cxf6 12.e3 c5 13.dc Fxc5 14.Fe2 Fxg2 15.Tg1 Fb7 16.Dh4 g6 17.Td1 Cd5 18.Dg3 Fd6 19.Ce4 f6 20.Cxd6 Dxd6 21.Cxg6 Dxg3 22.Txg3 hg 23.Txg6+ Rf7 24.Fh5 Th8 25.Th6+ Re7 [0:1]

On notera un échec relatif du vieux routier des opens suisse, GMI Vladimir Tukmakov, qui a perdu sa partie principale face à Miezis à l’avant-dernière ronde et ne finira qu’en dixième place.

Miezis,N - Tukmakov,V Genève 2002
1.c4 e5 2.Cc3 Cf6 3.g3 d5 4.cd Cxd5 5.Fg2 Cb6 6.Cf3 Cc6 7.Tb1 Fe7 8.b4 a6 9.a3 O-O 10.O-O Fe6 11.d3 f6 12.Ce4 Fa2 13.Tb2 Fd5 14.Cc5 Tb8 15.e4 Ff7 16.Fe3 Cd7 17.Cb3 Fd6 18.Dc2 De7 19.Cc5 Fxc5 20.bc Ca7 21.Tfb1 Cb5 22.Ta1 Fh5 23.Ch4 Cd4 24.Fxd4 ed 25.Tc1 Ce5 26.f4 Cc6 27.Cf5 Dd7 28.Tcb1 g6 29.Ch4 g5 30.Cf5 gf 31.gf Fg6 32.Cg3 h5 33.h3 h4 34.Cf1 Cd8 35.Ch2 Fh5 36.Df2 De7 37.Dxh4 Dxc5 38.e5 Fg6 39.Dg4 Rh7 40.f5 Fe8 41.Dh4+ Rg8 42.Fe4 [1:0]

Classement final : 1-2.Epishin,V(RUS) et Miezis,N(LET) 6/7; 3.Sokolov,A (FRA) 5,5; 4-7.Lazarev,V(RUS), Cherniaev,A(RUS), Gallagher,J(SUI), Lamoureux,Ch(FRA) 5; 8-16.Landenbergue,Cl(SUI), Gerber,R(SUI), Tukmakov,V(UKR), Vuilleumier,A(SUI), Masserey,I(SUI), Preissmann,E(SUI), Domont,A(SUI), Habibi,A(GER), Vesin,J-R(FRA) 4,5 ... 56 participants

03/04/2002

France Nationale I (groupe A), Vandoeuvre du 29 mars au 1 avril 2002

L’équipe de Cannes est la seule à avoir cent pour cent des points, poursuivie par deux club sudistes Monaco et Nice, qui ont fini leur match entre eux par la nullité, en gagnant tous les autres.

Ronde IV. Drancy - Mulhouse : 0-4

La domination des Alsaciens est claire et le score pouvait être encore plus sévère pour Drancy.

Ronde V. Mulhouse - Clichy : 1-1

C’était le match très serré, ou les Mulhousiens ont raté une victoire bien proche. Sur la victoire rapide d’Apicella sur Marzolo Mulhouse a répondu par celle de Jean-René Koch sur Relange. A la fin du match tout se jouait, comme souvent, sur l ‘échiquier féminin. Anne Muller a transformé sa bonne stratégie du milieu de la partie en une figure pour seulement un pion adverse, mais la pression nerveuse et l’importance du point ont joué leur rôle . Ajouté à cela, une défaillance du matériel quant au passage du deuxième contrôle de temps, la pendule électronique n’ayant pas ajouté à la joueuse de Mulhouse les 10 minutes. En zeitnot la partie finit par la nulle.

Ronde VI. Cannes - Mulhouse : 3 -0

Les Mulhousiens, forts de leurs résultats précédents, mais un peu déçu par la victoire raté de la veille, se sont séparés de Cyril Marzolo pour ce match. Longtemps indécis, il bascula à l’avantage des Cannois sur les derniers échiquiers, seul Andrei Sokolov pouvait sauver l’honneur contre Chabanon, mais le Cannois a bien défendu une finale inférieure. Vadim Milov, un autre espoir des Mulhousiens dans ce match, n’a pu gagner contre Kajgaleyev malgré l’avantage de la Dame contre seulement deux figures mineures.

Ronde VII. Mulhouse - NA0 Paris : 1-3

Presque le même score et même avantage sur les derniers échiquiers pour les Parisiens, trop de parties perdues avec les Blancs. Yannick Pelletier a cependant battu Igor Nataf après une partie fort mouvementée.

L’histoire se répète : encore une fois Philidor Mulhouse n’a pas réussi son parcours dans le groupe. Avec deux défaites et un match nul ses chances pour le podium sont compromises.

26/03/2002

Suisse Interclub 2002, II ronde 24 mars 2002.

La deuxième ronde du Championnat Suisse Interclubs a secoué certaines fortes équipes et a ajouté encore plus d’intrigues au sujet du tournoi. D’abord l’équipe de Bienne, affaiblie par le départ de deux de ses joueurs (Gruenenwald et Maier) chez les concurrents (Zurich et Sorab) et malgré la défaite de Milov face à Renet a battu Sorab 4,5 à 3,5, grâce à la belle victoire de Yannick Pelletier contre Gavrikov. Ensuite, Wollishofen a gagné contre Lucerne, et Berne a fait match nul contre Winterthur 4-4. Tous ces résultats sont des surprises, car Wollishofen et Berne étaient parmi les premiers candidats à la relégation.

Zurich a facilement remporté son match contre St.Gallen 6-2 et Reichenstein a battu Mendrisio, privé de Godena et Belotti jouant le même jour le Championnat d’Italie, sur le score de 5,5 à 2,5.

Sokolov, A - Patuzzo,F SUI-ch(team) 2002

26.Cxf7! Dxf7 (26...Rxf7 27.Txe6 gagne) 27.Txe6 a4 (27...Fd5 28.Fxd5 Txd5 29.Te7 gagne) 28.Te7 ab 29.Txf7 Rxf7 30.ab Fd5 (Meilleur était 30...Txc3, mais après 31.Df5+ Rg8 32.Te7 Fd5 33.Dg5 Cg6 34.Txg7+ Rxg7 35.Dxd8 les Blancs devaient réaliser leur avantage) 31.Te5 Fe6 (31...Fxb3 32.Txb5 etc.) 32.Df3+ Rg8 33.Txb5 Cg6 34.d5 Fd7 35.Tb7 Tb8 36.Txb8 Txb8 37.c4 Tf8 38.De3 Te8 39.Dd2 Ch4 40.Df4 Cg6 41.Dd4 Te1+ 42.Rh2 Ce5 43.Dd2 Tb1 44.Dg5 Te1 45.Dd8+ Rf7 46.f4 [1:0]

A l’issue des deux rondes Reichenstein est la seule équipe à gagner ses deux rencontres. Mais les matchs difficiles nous attendent prochainement, le premier est le 21 avril à Zurich.

Classement : 1.Reichenstein 4(11). 2.Zurich 3(10). 3.Wollishofen 3(9). 4.Bienne 3(8½). 5.Winterthur 2(8). 6. Sorab 1(7½). 7.Lucerne 1(7). 8.Berne et Mendrisio 1(6½). 10.St.Gallen 1(6)

19/03/2002

Bundesliga, 16-17 mars 2002.

Le championnat d’Allemagne des Clubs se déroule du mois d’octobre au mois d’avril 2002. Cette année 15 équipes, au lieu de 16, ont pris le départ à cause de la déclaration de forfait tardive de SK Magdeburg.

Une innovation de la saison 2001-02 : chaque week-end deux équipes jouent un match de plus, trois au lieu de deux. Le classement général indique le nombre de matchs joués.

Personne ne peut arrêter Lubeck et quatre rondes avant la fin du championnat le tenant du titre a pratiquement assuré la victoire finale. En onzième ronde il a battu son dernier adversaire de taille l’équipe de Solingen 4,5 à 3,5. Aux deux victoires lubeckoises (Epishin et Nunn) Solingen n’a répondu que par le seul gain de Yussoupov contre Speelman.

Yussoupov,A - Speelman,J Bundesliga 01-02, Luebeck 2002
1.d4 Cf6 2.Cf3 e6 3.e3 c5 4.Fd3 d5 5.b3 Cbd7 6.O-O g6 7.c4 Fg7 8.Cc3 dc 9.bc O-O 10.Tb1 Te8 11.Fb2 b6 12.d5 ed 13.cd Fb7 14.e4 c4 15.Fc2 Cc5 16.Te1 Tc8 17.Cd2 Fa6 18.Te3 Cfd7 19.Ce2 Fxb2 20.Txb2 Cd3 21.Tb1 Df6 22.Tf3 Dg7 23.Te3 C7c5 24.Cg3 Rh8 25.Cf3 Tcd8 26.Fxd3 cd 27.h4 f5 28.ef Txe3 29.fe Txd5 30.e4 Td8 31.Dd2 Fc8 32.Df4 gf 33.ef Tg8 34.Cg5 h6 35.Ch5 hg 36.hg Dxg5 37.De5+ Rh7 38.Cf6+ Rh8 39.Cxg8+ Rxg8 40.De8+ Rg7 41.Te1 Fe6 42.fe d2 43.Df7+ Rh6 44.Tf1 Ce4 45.Df8+ [1:0]

Dans 11 rencontres Lubeck n’a concédé qu’un seul match nul face à Tegernsee. Porz a solidement occupé la deuxième place. Alors que dans la lutte pour la troisième place participent au moins six équipes.

Le club de Tegernsee, équipe d’Igor Nataf et Andrei Sokolov, avait parmi ses concurrents des meilleures chances, mais le dernier week-end n’a pas souri au club bavarois. Les deux matchs nuls contre deux outsiders du championnat : Wattenscheid et Castrop, ont diminué considérablement ses chances pour la bronze.

En bas du tableau les deux relégués sont déjà connus. Ce sont SG Heiligenhaus (2 points) et Ksp Hamburg SC (1 point). Dans deux derniers matchs Almira Skripchenko-Lautier, leader de Heilingenhaus, a fait deux nulles face aux GMI très réputés comme Adams et Dorfman. C’est juste la moitié de tous les points marqués par les joueurs de son équipe ce week-end. Le troisième ticket pour la deuxième division se joue entre SV Wattenscheid, Erfurter SK et SK Koenig Plauen.

Skripchenko-Lautier,A - Adams,M Bundesliga 01-02, Luebeck 2002
1.e4 e5 2.Cf3 Cc6 3.Cc3 Cf6 4.d4 Fb4 5.Cxe5 De7 6.Cxc6 Dxe4+ 7.Fe2 Fxc3+ 8.bc Dxc6 9.O-O Dxc3 10.Tb1 O-O 11.Tb3 Dc6 12.Fb5 Dd5 13.Fd3 d6 14.c4 Dh5 15.Fe2 Dh4 16.h3 Te8 17.Tf3 Ch5 18.Fd3 Fd7 19.Fe3 h6 20.Fc2 Tad8 21.Dd2 Cf6 22.Dd3 Rf8 23.Db3 b6 24.Tf4 Dh5 25.Fd1 Dg5 26.Rh2 Fc6 27.d5 Fd7 28.g3 Dg6 29.Fc2 Dh5 30.Th4 De2 31.Rg1 Txe3 32.fe Te8 33.e4 Dd2 34.Dd3 Dxd3 35.Fxd3 Fc8 36.Rg2 Cd7 37.Thf4 Ce5 38.Fe2 Re7 39.Tb1 a5 40.Tbf1 Tf8 41.Te1 Fd7 42.Tc1 f6 43.Tc3 Fe8 44.Fg4 Ff7 45.Tf1 Th8 46.Fd1 Tc8 47.Fg4 Te8 48.Fd1 Rf8 49.Te1 Fg6 50.Fc2 Rf7 51.Rf2 Te7 52.Re3 Cd7 53.Rd4 Te5 54.Tce3 Cc5 55.Fd1 Rf8 56.Fg4 Fe8 57.Tf1 h5 58.Fd1 Fd7 59.Th1 Rf7 60.Fc2 h4 61.g4 Rg6 62.Tf1 Rh6 63.Tb1 Fe8 64.Tbe1 Fg6 65.Tf1 Te8 66.Tfe1 Tc8 67.Tb1 Rg5 68.Fd3 Cd7 69.Tf1 Ce5 70.Fe2 Rh6 71.Fd1 Te8 72.Fc2 Cf7 73.Fd3 Cg5 74.Tb1 Rh7 75.Tb2 Rg8 76.Tbe2 Rf8 77.Tf2 Re7 78.Fc2 Rd8 79.Tfe2 Te7 80.Tf2 Te5 81.Tfe2 Fe8 82.Fd3 Fd7 83.Tf2 Rc8 84.Tc2 Rb7 85.Tb2 Te8 86.Fc2 Ra7 87.Fd3 Tc8 88.Fe2 Cf7 89.Tb1 Cg5 90.Tb2 Te8 91.Fd3 Ra8 [½:½]

Classement : 1.Lubecker SV 21(11) 59:29 2.SG Koeln Porz 18(10) 54:26 3.SV Werder Bremen 14(10) 49½:30½ 4.TV Tegernsee 14(11) 49½:38½ 5.SFR Neukoelln 13(10) 44:36 6.Stuttgarter Sfr 13(11) 49:39 7.Solinger SG 12(10) 46:34 8.Hamburger SK 12(11) 47:41 9.Godesberger SK 11(10) 41½:38½ 10.Castrop Rauxel 9(10) 37:43 11.SV Wattenscheid 6(10) 36½:43½ 12.Erfurter SK 4(10) 33:47 13.SK Koenig Plauen 4(10) 30½:49½ 14.SG Heiligenhaus 2(10) 18½:61½ 15.Ksp Hamburg SC 1(10) 21:59.

12/03/2002

Linares du 23 février au 10 mars 2002.

Kasparov gagne son septième tournoi de Linares de sa carière. C’est sa quatrième victoire consécutive. Jusqu’à l’avant-dernière ronde un seul joueur dérangeait le numéro un du Monde. C’est le nouveau champion FIDE Ruslan Ponomariov.

La partie entre ces champions fut décisive pour désigner le vainqueur du tournoi.

Kasparov,G - Ponomariov,R Linares 2002
1.e4 e6 2.d4 d5 3.Cc3 de 4.Cxe4 Cd7 5.Cf3 Cgf6 6.Cxf6+ Cxf6 7.c3 c5 8.Ce5 Cd7 9.Fb5 Fd6 10.Dg4 Rf8 11.O-O Cxe5 12.de Fxe5 13.Fg5 Ff6 14.Tad1 Dc7 15.Dh4 Fxg5 16.Dxg5 f6 17.Dh5 g6 18.Dh6+ Rf7 19.Td3 a6 20.Th3 De7 21.Fd3 f5 22.g4 Df6 23.Td1 b5 24.Fe2 e5 25.Thd3 Ta7 26.Td6 Dg7 27.De3 Tc7 28.a4 e4 29.ab ab 30.Fxb5 De5 31.Dg5 De7 32.Dh6 Fe6 33.Df4 Fc8 34.Dh6 Fe6 35.gf gf 36.Fe2 Df6 37.Fh5+ Re7 38.Txe6+ [1:0]

Le Russe a encore creusé l’écart en battant Shirov à la dernière ronde.

Shirov,A - Kasparov,G Linares 2002
1.e4 c5 2.Cf3 Cc6 3.d4 cd 4.Cxd4 Cf6 5.Cc3 e5 6.Cdb5 d6 7.Fg5 a6 8.Ca3 b5 9.Fxf6 gf 10.Cd5 f5 11.Fxb5 ab 12.Cxb5 Ta4 13.b4 Dh4 [13...Txb4 14.Cbc7+ Rd7 15.O-O Tb7 16.Dh5 Ce7 17.Dxf7 Rc6 18.Tab1 fe 19.Txb7 Rxb7 20.Tb1+ Rc6 21.Tb6+ Rc5 22.Tb3 Rc6 23.Tc3+ Rb7 24.Cxe7 Fxe7 25.Dd5+ Ra7 26.Da8+ 1-0
Shirov,A - Lautier,J Monaco 2002] 14.O-O Tg8 15.f4 Rd8 16.c3 Ta6 17.a4 fe 18.f5 Fb7 19.Ta2 e3 20.Cxe3 De4 21.Te1 Cxb4 22.cb Fh6 23.Rh1 Fxe3 24.De2 Tc6 25.a5 Dxb4 26.Cxd6 Txd6 27.Dxe3 Dd4 28.Dc1 Dd5 [0:1]

Comme souvent, l’analyse de Kasparov fut meilleure que celle de l’adversaire. Dans certaines variantes, cela décide tout.

Ponomariov termine deuxième. Après avoir gagné le Mondial à Moscou le jeune grand maître n’avait pas beaucoup de temps pour faire une préparation à la Kasparov. Son résultat prouve que son succès n’était pas hasardieux. A mon avis beaucoup devrait comprendre que leurs critiques sur sa manière pratique de jouer avec la cadence FIDE n’étaient pas très justes. Ponomariov a les points forts de son style : nerfs d’acier, bon rythme du jeu, mais encore calculs précis et bonne intuition alliée à l’imagination. A Linares nous avons vu un joueur solide et agressif, qui a montré plusieures idées très créatives. (voir la partie de la semaine commentée)

Classement : 1. Kasparov 8.0 2. Ponomariov 6.5 3-5. Adams, Ivanchuk, Anand 6 6. Vallejo 5.0 7. Shirov 4.5

05/03/2002

Le championnat Suisse Interclubs 2002, I ronde 03.03.02.

Ce 3 mars, les meilleurs clubs suisses ont commencé leur championnat national 2002. La lutte pour le titre promet d’être plus intéressante que les années précédentes. En effet, les deux favoris, Zurich et Bienne, champion en titre, peuvent être dérangés par le nouveau promu, l’ambitieux club bâlois Sorab renforcé par les GMI Gavrikov et Renet.

Jamais la Nationale suisse n’a vu une première ronde si serrée. Sur cinq rencontres quatre finirent par 4-4!
Bienne n’a pas pu défaire Mendrisio à cause de deux chutes imprévus avec les Blancs (!): Milov - Godena 0-1 et Gallagher - Belotti 0-1.

D10 Milov,V - Godena,M SUI-chT 2002
1.d4 d5 2.c4 c6 3.Cc3 e5 4.e3 e4 5.Db3 Cf6 6.Fd2 Fe7 7.cd cd 8.Cge2 Ca6 9.Cf4 Cc7 10.Fe2 O-O 11.h4 Dd6 12.Tg1 h6 13.h5 Td8 14.g4 Ch7 15.O-O-O Cg5 16.Tdf1 b5 17.Rb1 a5 18.f3 a4 19.Dc2 ef 20.Fxf3 Cxf3 21.Txf3 Fb7 22.Cd3 Tdc8 23.Cc5 Dh2 24.Tfg3 Fxc5 25.dc Ce6 26.Cxb5 Txc5 27.Cc3 d4 28.ed Cxd4 29.Dd3 Cf3 30.T1g2 Dh1+ 31.Fc1 Ce1 32.Dd4 Txc3 33.Dxc3 Fe4+ 34.Ra1 Cxg2 35.g5 De1 36.gh Dxc3 37.bc Tb8 [0:1]

Zurich et Sorab se sont trouvés à égalité, victoire de Jenni (Zurich) face à Renet (Sorab) et de Costa (Sorab) conte Gruenenwald (Zurich).
Le même score 4-4 fut atteint dans les matchs entre les deux outsiders, au vu de leur Elo d’équipe moyen, Wollishofen et St.Gallen. Entre Lucerne et Winterthur, où après une bonne victoire de King (Winterthur) contre Youssoupov, son coéquipier Kelecevic a gaffé dans une position gagnante et a donné un point important aux adversaires.
Un bon départ pour Reichenstein, l’équipe de Sokolov et Herb bat Berne, sa bête noire des dernières saisons par 5,5-2,5 et devient le leader du championnat.

La ronde prochaine aura lieu le 24 mars.

12/02/2002

AEROFLOT OPEN, Moscou du 5 au 10 février 2002.

Le Festival International d'échecs "AEROFLOT 2002" s’est tenu à Moscou, du 4 au 11 février 2002. Le Festival composé de 3 tournois se déroulait à l’Hotel « Rossia », situé tout près de la place Rouge. Organisés par AEROFLOT - Lignes aériennes russes - et l'Association des Fédérations d'échecs, en coopération avec le Comité du Tourisme de la Municipalité de Moscou et dotés du montant total de prix de 150.000 USD, les Opens ont attiré de nombreux participants, environ 400 joueurs, repartis en trois groupes : « A » plus de 2400 Elo, « B » moins de 2450 et « C » moins 2201.

Tous les tournois se déroulaient en 9 rondes, au système suisse avec la cadence de 1 heure et 30 minutes pour toute la partie, avec un incrément de 30 secondes par coup.

Il y a cinq joueurs qui sont arrivés au finish avec 6,5 points sur 9. Ce sont Kaidanov Gregory (USA), Grischuk Alexander (RUS), Aleksandrov Aleksey (BLR), Shabalov Alexander(USA) et Milov Vadim (SUI). Le premier prix, un peu moins que 20.000 USD, a été désigné, grâce au meilleur départage, au GMI américain Grigory Kaïdanov (42 ans). Pour les médias, le lauréat se présente comme le meilleur entraîneur des Etats Unis; enfin comme joueur, il n’est pas mauvais!

Cette victoire de la 8ème ronde caractérise bien son style positionnel.

C78 Yemelin,V - Kaidanov,G Moscou, Aeroflot Open 2002
1.e4 e5 2.Cf3 Cc6 3.Fb5 a6 4.Fa4 Cf6 5.O-O b5 6.Fb3 Fb7 7.Te1 Fc5 8.c3 d6 9.d4 Fb6 10.Fe3 O-O 11.Cbd2 h6 12.d5 Ce7 13.Fxb6 cb 14.Cf1 Fc8 15.Fc2 Ce8 16.Ce3 Ta7 17.Dd3 g6 18.Cd2 f5 19.ef gf 20.g3 Cg6 21.Cg2 Tg7 22.Rh1 Cf6 23.f4 ef 24.Cxf4 Cxf4 25.gf Cg4 26.Te2 Dh4 27.Dd4 Rh7 28.Tg1 Tfg8 29.Tf1 Te8 30.Tg2 Tge7 31.Tfg1 Te2 (Les manœuvres des Tours sur deux colonnes ouvertes sont impressionnantes.) 32.Cf1 Txg2 33.Txg2 Te1 34.Rg1 Dh3 35.Dd2 Ce3! [0:1]

On peut constater que les cinq co-vainqueurs du tournoi ont ramassé la plus grande partie du montant total des prix. Les meilleurs à 6 points n’ont gagné qu’un peu plus que 1.000 USD. Les prix baissaient vite du premier, 25.000, en passant au deuxième, 12.000, troisième, 7.500, ... au dixième, 1.000.

Alexei Dreev fut le seul des Elo favoris qui a eu un prix. Luc van Wely (4,5 sur 9) et Ilya Smirin (5 sur 9) sont passés complètement à coté. Déjà, à la première ronde, ils ont subi leurs premières défaites.

B53 Vasiukov,E - Van Wely,L Moscou, Aeroflot Open 2002
1.e4 c5 2.Cf3 d6 3.d4 cd 4.Dxd4 Cc6 5.Fb5 Fd7 6.Fxc6 Fxc6 7.Cc3 Cf6 8.Fg5 e6 9.O-O-O Fe7 10.The1 O-O 11.Rb1 Da5 12.Dd2 Da6 13.Cd4 Tfc8 14.f4 h6 15.h4 Dc4 16.g4 Rf8 17.f5 hg 18.hg Cd7 19.fe Ce5 20.Th1 fe 21.b3 Db4 22.Th8+ Rf7 23.Df4+ Ff6 24.Th7 Rg8 25.gf Rxh7 26.Dg5 Tc7 27.Cxe6 Tac8 28.fg Rg8 29.Th1 Fxe4 30.Th8+ Rf7 31.Cxc7 Dxc3 32.g8D+ [1:0]

Extrait du classement final : 1-5. Kaidanov Gregory, Grischuk Alexander, Aleksandrov Aleksey, Shabalov Alexander et Milov Vadim 6,5 sur 9. 6-20. Vorobiov Evgeny, Moiseenko Alexander, Volkov Sergey, Vaganian Rafael, Tregubov Pavel, Yagupov Igor, Rublevsky Sergey, Akopian Vladimir, Bu Xiangzhi, Fedorov Alexei, Dreev Alexey, Kharlov Andrei, Poluljahov Aleksander, Vescovi Giovanni, Psakhis Lev 6 sur 9 … 132 participants.

06/02/2002

France Nationale I (groupe A), Epinal 1-3 février 2002

Le premier week-end du Championnat de France Interclubs sourit aux Mulhousiens et aux Cannois. A Drancy le club local accueillait les équipes parisiennes et Cannes. Les Cannois ont gagné le match central contre Clichy 1-0, victoire de Tkachiev contre Van Wely et huit nulles. Les rencontres se passaient à Epinal pour les équipes de l’Est de la France.

A Epinal l’équipe de Philidor Mulhouse a nettement dominé ses adversaires, trois victoire dans les trois matches. La première ronde a vu le retard de Vadim Milov de Mulhouse, bloqué sur l’autoroute allemande durant deux heures. Le Capitaine de Mulhouse, Pascal Herb, pouvant jouer, et en constante liaison téléphonique avec les retardataires, a préféré tenter la chance d’un retard inférieur à une heure du GMI. Bilan de l’opération : feuille de match rendue en retard et 25 minutes de pénalité pour l’ensemble des joueurs du Philidor. A quoi s’est ajouté pour Milov un retard de trois quarts d’heure...Mais cela a dû motivé les Mulhousiens qui ont gagné 5-2 face à Nancy.

A la deuxième ronde les Haut-rhinois ont surmonté la résistances de Strasbourg, avec en bloc les frères Roos. Malgré les défaites de Yannick Pelletier face à Jean-Luc Roos et de Jean-René Koch face à Louis Roos le score final est 4-2 en faveur de Mulhouse.

Le match central de week-end s’est joué le dimanche. Le promu, Vandoeuvre, qui a fait une très bonne impression durant les deux premières rondes où il avait battu par les scores sans appel 5-1 et 5-0 successivement Strasbourg et Nancy, fut notre premier adversaire sérieux.

Grâce à une composition d’équipe surprise et une bonne stratégie dans le match les Mulhousiens ont bien contrôlé la situation et s’imposèrent sur le score de 3-1.

29/01/2002

Championnat International d'Echecs, Genève 19 - 27 janvier 2002

Le 18ème Championnat International d’Echecs de Genève a eu lieu du 18 au 27 janvier 2002 comme tous les ans dans la grande salle de Plainspalais de Genève.

Le tournoi des maîtres a réuni 40 participants dont 10 GMI et 6 MI. Le niveau élévé, ainsi que le nombre de joueurs un peu inférieur par rapport aux années précédentes, promettaient une lutte très serrée pour la victoire finale.

A l’issue de la troisième ronde un seul joueur, Igor Khenkin, prend la tête avec 3 sur 3. Son bon depart lui assurera un bon départage ; ce qui est toujours important dans un tournoi si homogène.

Vers la septième ronde les deux nouveaux leaders Semen Dvoirys et Vladimir Burmakinc arrivent à +4 (5,5/7).

Mais c’est l’avant-dernière ronde qui fut décisive. Les victoires de Khenkin sur Sokolov et d’Ulybin sur le jeune polonais Kamil Miton font diverger ce groupe de poursuivants. Les vainqueurs rejoingnent les leaders et les perdants descendent au classement.

Ulybin,M - Miton,K Genève 2002
1.e4 e5 2.Cf3 Cf6 3.Cxe5 d6 4.Cf3 Cxe4 5.d4 d5 6.Fd3 Fe7 7.O-O Cc6 8.c4 Cb4 9.cd Cxd3 10.Dxd3 Dxd5 11.Te1 Ff5 12.Ce5 O-O-O 13.Df3 g6 14.g4 Fh4 15.Cc3 Cxc3 16.bc Fe6 17.g5 The8 18.c4 Dxd4 19.Tb1 c6 20.Cxc6 Dxf2+ 21.Dxf2 Fxf2+ 22.Rxf2 bc 23.Ff4 Td4 24.Fe5 Txc4 25.Tb8+ Rd7 26.Tb7+ Rd8 27.Txa7 Tc2+ 28.Rg3 Tc5 29.a4 Rc8 30.Tc7+ Rd8 31.Ta7 Rc8 32.a5 Txe5 33.Txe5 Rb8 34.Ta6 Rc7 35.Rf4 Tb8 36.Ta7+ Rd6 37.a6 Tb1 38.Ta5 Fc8 39.Ta8 Tb4+ 40.Re3 Fxa6 41.T5xa6 Th4 42.Td8+ [1-0]

La dernière ronde n’a rien changé. Finalement Khenkin, Dvoirys, Ulybin et Burmakin terminent à 6,5 points sur 9. Le meilleur Bucholz (les points des adversaires rencontrés dans le tournoi, sans le meilleur ni le plus faible) donnait Khenkin premier, multiple vainqueur de l’open de Genève. Vraiment ce tournoi lui sourit souvent. Le russe Semen Dvoirys, lauréat de 2001 est deuxième devant ses deux compatriotes Burmakin et Ulybin.

Une bonne préstation d’Andreas Huss, meilleur Suisse du tournoi, avec une seule défaite contre Andrei Sokolov ; il est sixième au milieu des grands maîtres.

Le classement final : 1-4. Khenkin,I 2584 (GER) Dvoirys,S 2563 (RUS) Ulibin,M 2576 (RUS) Burmakin,V 2564 (RUS) 6,5 sur 9. 5-6. Cherniayev,A 2472 (RUS) et Huss,A 2345 (SUI) 6/9 7-13. Tukmakov,V 2572 (UKR), Miton,K 2521 (POL) Magomedov,M 2596 (RUS) Gleiserov,E 2587 (RUS) Sokolov,A 2614 (FRA), Rosentalis,E 2598 (LIT) Lahetela,S 2201 (GER) Buehler,B 2225 (SUI) 5,5/9 etc. 40 participants.

07/01/2002

Swiss Chess Tour 2002, Hilton-open Bâle 1-6 janvier 2002

Comme d’habitude cette compétition composée de nombreux open's a débutée le premier janvier par l'open de Bâle. Douze grands maîtres et quelques maîtres internationaux étaient présents. Au total il avait 90 participants dans l’open principal et une trentaine dans l’open d’amateurs.

Pour l’open de Bâle la formule introduite par Robert Spoerri, organisateur de tous les Swiss Chess Tours, il y a deux ans est suivante : après la cinquième ronde, les trois premiers et l’invité Victor Korchnoi composent la poule finale, les autres continuent le tournoi comme rien ne s’était passé.

Une règle appliquée pour les matchs de la poule finale est que les joueurs mieux classés à l'issu de la cinquième ronde ont toujours les Blancs dans les premières parties à cadence normale, mais pas contre Victor Korchnoi, qui a déjà réservé les Blancs pour ses deux parties.

Cette année les trois qualifiés furent Yannick Pelletier (Suisse), Dragan Solak (Yougoslavie) et Zoltan Varga (Hongrie).

Demi-finales :
Korchnoi,V - Varga,Z 1/2-1/2 (1-0)
Pelletier,Y - Solak,D 0-1

Finale pour la 3ème place : Pelletier,Y - Varga,Z 1/2-1/2 (0-1)

Finale : Korchnoi,V - Solak,D 1-0

Korchnoi,V - Solak,D 4th Hilton Open, Bâle 2002
1.d4 g6 2.c4 Fg7 3.Cc3 d6 4.e4 e5 5.Cf3 Cc6 6.Fg5 f6 7.Fe3 Ch6 8.de Cxe5 9.Fe2 Chg4 10.Fd4 c5 11.Fxe5 fe 12.Dd3 Cf6 13.O-O-O Re7 14.De3 Da5 15.Txd6 Cg4 16.Dg5+ Rxd6 17.Dd2+ Re6 18.Cg5+ Rf6 19.Cd5# [1:0]

Andrei Sokolov a « sauvé » son tournoi mal commencé, trois nulles au milieu du parcours, par cette victoire de la dernière ronde dans une finale instructive.

Sokolov,A - Shchekachev,A Bâle 2002

Pour gagner cette position les Blancs vont créer le deuxième pion passé "f" ou "g", qui retiendra le Roi adverse sur l'aile-roi. 1.f4 h6 2.Rf3 Rf7 3.Fd3 Rf6 Ou 3...Re6 4.Fc4+ et le Roi noir doit laisser un des deux passages : d5-c6 ou f5-g6. 4.Re4 g5 5.h3 Les Blancs ne tombent pas dans un piège. L'attirant 5.f5?, pour créer plus vite les deux pions passés, était faux. Apres 5...g4! les Noirs fixaient les pions blancs sur les cases noires afin les attaquer par h5-h4, par exemple : 6.Rd5 h5 7.Rc6 Fe5 8.b6 h4 9.gh Fxh2 10.h5 Rg5! (10...g3? 11.h6 g2 12.h7 Rg7 13.f6+ gagne) 11.b7 Ff4 ce sont les Blancs, qui devaient chercher la nulle. 5...h5 Si 5...Re6, alors 6.f5+ Re7 (6...Rd6 7.Rxd4) 7.g4 gagne. 6.Fe2 Re6 Ou 6...h4 7.fg+ Rxg5 8.g4 suivi de Rd5-c6 7.fg Fxg3 8.Fc4+ 1-0

Le classement final de l’open : 5-6.Tukmakov,V (UKR) et Sokolov,A (FRA) 5,5 sur 7. 7-14. Roschina,T (RUS), Burmakin,V (RUS), Pikula,D (YUG), Shchekachev,A (RUS) Ivanisevic,I (YUG) Czebe,A (HUN), Bersinsh,R (LET), Izsak,G (HUN) 5/7 ... 90 participants.